Montréal B-Board : l’environnement avant tout !

avril 28, 2021 / Par nicolas

Temps de lecture : 4min

Pour l’entreprise MTL B-Board, l’équilibre est essentiel. Ainsi, si chaque planche vendue veut inévitablement dire qu’un arbre a été coupé, l’entreprise s’engage à planter un arbre en retour.

« Je veux toujours en faire plus pour l’environnement, explique Nicolas Loiselle, président-fondateur de MTL B-Board. On a donc décidé de doubler nos efforts. »

Déjà, MTL B-Board utilise du bois recyclé pour fabriquer ses produits. Pour Nicolas, ce modèle d’économie circulaire était essentiel lors du lancement de son entreprise en 2018. L’entrepreneur a donc développé des relations d’affaires avec plusieurs manufacturiers québécois et ontariens.

« J’ai trouvé des entreprises qui génèrent beaucoup de déchets industriels de bois, alors je me suis entendu avec elles pour pouvoir faire la gestion de leurs déchets »

Chaque semaine, il fait donc la tournée de ses entreprises pour récolter le bois avec lequel son ébéniste construira les planches d’équilibre. Avec l’aide d’une de ses entreprises, ils développent ensemble des solutions pour une meilleure gestion des déchets sur le long terme.

« C’est un gros win-win. Je leur achète leurs retailles de bois, je leur épargne la main d’œuvre qu’ils auraient dû payer pour gérer ces déchets ainsi que les frais pour le ramassage de leur conteneur de poubelle. De plus, un de nos fournisseurs s’occupent maintenant de faire certaines des découpes avec leur machine laser directement dans les retailles, ainsi on améliore directement l’efficacité de la gestion des résidus »

En plus de fabriquer ses planches à partir de bois recyclé, MTL B-Board plantera cette année plus de 4204 arbres dès le mois d’avril. C’est proche de St-Denis-de-Brompton, via la compagnie Compensation CO2 Québec, que ces arbres promis par Nicolas seront plantés.

« Ils choisissent de planter des épinettes blanches parce que ce sont des types d’arbres qui résistent mieux aux intempéries et aux maladies, et ils ont une excellente croissance donc ils séquestrent davantage et plus rapidement le CO2 »

Exceptionnellement, Montréal B-Board plantera plus d’arbres que de planches ont été vendues cette année. Nicolas Loiselle tenait à avouer que 10% de ses ventes (4204 planches) viennent de bois non-recyclé puisque la demande était trop forte après son passage à la populaire émission de télévision « Dans l’œil du dragon ». Pour cette raison, il s’engage à planter 2 arbres pour chaque planche vendue n’ayant pas été construite avec du bois recyclé.

Joindre l’utile à l’agréable : le penny

Au cours des derniers mois, Montréal B-Board a mis sur le marché un nouveau produit : le Balance Board Penny Shape. Conçu pour les 13 ans et moins, il permet surtout à Nicolas de transformer un plus grand pourcentage du bois qu’il récupère et ainsi réduire l’empreinte carbone de l’entreprise.

 

« D’une part, on a conçu ce produit pour les plus jeunes enfants pour aider les parents à les divertir en temps de pandémie », a-t-il affirmé. Mais la raison principale ¨On voulait créer un produit qui allait nécessiter des plus petits patrons pour qu’on puisse ainsi récupérer davantage de retailles de bois»

La Penny shape est comme la petite soeur de la Wake Shape. Cette nouvelle planche pour enfants est de 47 cm x 23 cm. Elle est plus petite alors que le format pour adulte est de 66 cm x 30 cm.

Si vous aviez manqué notre profil sur la compagnie MTL B-Board, le voici. Pour en savoir davantage sur Montréal B-Board et ses initiatives, visitez le site web de l’entreprise juste ici.