Cinq tonnes de déchets sortis du fleuve Saint-Laurent

octobre 6, 2020 / Par nicolas

Qu’ont en commun un pneu de véhicule lourd, 6 vélos, des barrières de festival, un casier d’aéroport, des cônes de circulations et des milliers de mégots de cigarettes? Et bien c’est simple… ils reposaient tous au fond du fleuve Saint-Laurent avant l’opération nettoyage du 19 septembre dernier à Québec, mis en œuvre par l’Organisation Bleue.

« Le principal constat, c’est vraiment de s’apercevoir qu’à la surface du fleuve, tout a l’air propre, tout a l’air beau, mais quand on arrive sous l’eau… ouf y’a vraiment une réalité qu’on ne voit pas. » lance d’entrée de jeu Anne-Marie Asselin, cofondatrice de l’Organisation Bleue et biologiste marine.

Une partie de l’équipe de Tribu a participé à la deuxième édition québécoise de la Journée mondiale des nettoyages ayant pour but de ramasser le plus de déchets possible en trois heures. Armés de seaux offerts par YETI, notre équipe a contribué à une récolte de 2 tonnes de détritus dans la région de Québec seulement.

« C’est quand même alarmant de trouver autant de choses bizarres. Des pneus, c’est quand même des produits dérivés du pétrole. L’an dernier, on a sorti une moto du fleuve. Y’a un réservoir de gaz là-dedans. »

Si notre équipe était basée dans le Bassin Louise, plus de 150 autres participants ont patrouillé de l’Ange-Gardien à l’île d’Orléans, en passant par la piste cyclable du littoral à Beauport.

Au total, une dizaine d’endroits ont été nettoyés au Québec, ce qui a permis d’intercepter plus de cinq tonnes de déchets de notre fleuve.

« Non seulement le fleuve Saint-Laurent nous abreuve, c’est aussi notre source de vie, plaide Anne-Marie. C’est grâce au fleuve qu’on fait de l’agriculture. C’est vraiment alarmant de trouver tout ça sous l’eau… On se baigne dans cette eau-là, on boit cette eau-là. »

Heureusement, la réponse a été forte pour une deuxième année consécutive et le fleuve est déjà un peu plus propre que la semaine dernière… mais moins que l’année prochaine, espérons. Pour apprendre d’avantage on vous invite à regarder cette vidéo de RAD.

« C’est encourageant de voir les gens se mobiliser. »

On vous invite d’ailleurs à suivre l’Organisation Bleue pour ne pas manquer leurs prochaines initiatives. Autrement, joignez l’utile à l’agréable en vous procurant une tasse YETI x JACKALOPE … puisque 40% des profits seront remis à l’Organisation Bleue.