Burton One World, le film de snowboard qu’il faut voir

novembre 17, 2020 / Par nicolas

L’hiver arrive, les amis… et le meilleur film de snowboard que vous ayez vu depuis longtemps aussi. One World, de Burton, est un film que vous voudrez regarder avant votre prochaine session dans les montagnes. Le film vient de sortir sur Amazon Prime… et l’équipe JACKALOPE a eu l’honneur de le voir avant tout le monde.

Les tricks sont insensés. Les spots sont merveilleux. La cinématographie est impeccable. Qu’il s’agisse de backcountry, de street snowboard ou de park, Burton a creusé profondément pour être créatif et offrir quelque chose de nouveau, ce qui peut être difficile dans le monde du snowboard.

Mais ce qui rend ce film spécial, c’est aussi la contribution de 39 riders du monde entier. C’est ce qui fait la spécificité de One World.

« Nous avons vraiment essayé de capturer l’esprit de l’équipe Burton dans ce film, explique le directeur Alex Adrian. Burton a une très grande équipe, et honnêtement, tout le monde est très bon ami. Il y a une véritable camaraderie naturelle au sein de l’équipe et nous voulions le montrer. C’est ce qui a motivé notre style de montage basé sur les sessions, plutôt qu’un film avec des parts séparées. On voulait montrer comment tout le monde ride ensemble et joue un rôle dans la réussite des autres. C’est une ambiance sympa qui peut être perdue quand un film n’est qu’un rider à la fois, tricks après tricks. »

Athlète : Maria Thomsen
New foundland, CA

« Faire partie de l’équipe mondiale de Burton signifie qu’il y a des gens du monde entier avec des histoires différentes, explique Maria Thomsen, une snowboardeuse danoise qui vit maintenant en Colombie-Britannique. Burton fait un gros effort pour nous unir comme une famille. Nous sommes tous dans le même bateau et je pense que cela se voit dans le film. »

De Terre-Neuve au Japon jusqu’à l’Autriche, Burton a voyagé partout où le besoin se faisait sentir afin de capter les meilleures séquences possibles.

Athlète : Zoi Synnott
Japan

« L’autre aspect qui, je l’espère, se démarque est le montage/transitions entre les lieux, dit Alex Adrian. Nous avons travaillé très dur pour créer des expériences sensorielles qui transportent le spectateur d’un endroit à l’autre et montrent certains des angles et des points de vue les plus créatifs possibles. »

Compensation de l’empreinte carbone

Même s’ils ont mis les pieds dans de nombreux pays et exploré des régions reculées à la recherche des meilleurs lieux de tournage, l’équipe Burton l’a fait de manière responsable… car sans la nature, il n’y a pas de snowboard. Burton a décidé de financer des solutions pour réduire les émissions de carbone, grâce à un partenariat.

« Grâce à un partenariat avec nos amis de Bank of the West, l’empreinte carbone de nos voyages et aventures lors du tournage de One World a été compensée, explique Jenn Swain, directrice du développement durable chez Burton. Nous avons soutenu la séquestration de 563 tonnes de dioxyde de carbone grâce au projet de gestion forestière améliorée de Kootznoowoo en Alaska. Les compensations de carbone sont une étape imparfaite mais nécessaire pour faire face aux impacts climatiques. »

« Aujourd’hui plus que jamais, il est important d’être responsable sur le plan environnemental, de prendre de bonnes décisions afin que les générations futures puissent profiter du plein air et avoir un endroit où se sentir chez elles, déclare M. Thomsen. Nous voulons montrer l’exemple, prendre la responsabilité de protéger le monde ! »

Un film consacré à Jake Burton Carpenter

Il y a presque exactement un an, le fondateur de Burton, Jake Burton Carpenter, est décédé après une bataille contre le cancer. Sa voix est entendue pendant le film et cela a été un élément très important pour le producteur Alex Adrian.

« C’était évidemment une année assez émouvante avec le décès de Jake, et nous voulions nous assurer qu’il soit présent dans le film. Je pense que sa voix off souligne vraiment son amour du snowboard, sa confiance absolue envers les riders et son respect pour le sport qu’il a contribué à créer. Ce sont des valeurs que nous partageons tous et nous lui sommes reconnaissants de nous avoir donné à tous l’occasion de montrer au monde ce que nous aimons faire. »

Croyez-nous, ce film est un incroyable hommage à un homme qui a changé le monde du sport. Personne dans les années 70 n’aurait pu prédire les merveilles réalisées sur un snowboard en 2020.

Burton – One World sort le 17 novembre sur Amazon Prime et autres plateformes en ligne. Vous allez vouloir y jeter un coup d’œil.